Audience au cabinet du ministre

AUDIENCE AU CABINET DU MINISTRE

Le Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage Dr Déo-Guide RUREMA a reçu en audience ce vendredi  1er avril 2016 Monsieur  le Représentant de la Banque Mondiale, Nestor COFFI. L’objet de l’audience était la prise  de contact mais aussi d’échanger sur  la participation du Ministre aux réunions de Printemps de la Banque Mondiale et du Fonds Monétaire International qui se tiendront  à Washington D.C du 10 au 20 avril 2016.

              

Photo de famille                                                        Le Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage lors de l’audience                

Prenant la parole, le Ministre lui a indiqué qu’il voulait le recevoir afin de se connaitre après sa nomination à ce poste. Il lui a aussi fait savoir qu’il veut qu’on  échange sur  la prochaine mission à Washington relative aux projets financés par  la  Banque Mondiale (Projet café et le Projet Régional   de Développement Intégré dans la plaine de l’Imbo) ainsi que l’extension  du projet PRODEMA.

A son tour, le Représentant de la Banque Mondiale,   a apprécié cette initiative tout en indiquant que la situation dans le pays a évolué et qu’il vient d’effectuer une mission à Washington pour faire le plaidoyer en faveur du Burundi. Il a indiqué qu’il a essayé de plaider  pour l’avancement surtout du Projet café et qu’il a profité de l’occasion pour échanger sur l’extension de la date de clôture du PRODEMA et l’exécution du projet régional dans la phase I qui malheureusement a échoué, il est programmé pour la deuxième phase. 

Il lui a indiqué qu’il y a aussi certains points qui nécessitent une attention particulière dont la disponibilisation des fertilisants, la réponse à la résilience,  la protection du sol ainsi que  le volet nutrition. Il lui a demandé en outre de se munir  du document en rapport avec la  demande de financement (15 M $) élaboré par le Gouvernement du Burundi pour les dégâts occasionnés par le phénomène de EL NINO sur l’agriculture sans oublier de projeter sur EL NINA.

Il a terminé son intervention en lui  demandant de voir comment approfondir  tous ces aspects lors de sa prochaine mission.

 

 

Audience au cabinet du ministre

AUDIENCE AU CABINET DU MINISTRE

Le Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage Dr Déo-Guide RUREMA a reçu en audience ce vendredi 1er avril 2016 l’Ambassadeur de Belgique au Burundi, Dr Martinus Desmet, chargé d’Affaires a.i à l’Ambassade de Belgique. Il était accompagné par Madame Delphine     PERREMANS, attaché à la coopération.

Les échanges ont porté sur la réorientation de la coopération entre le Burundi et le Royaume de Belgique face à la situation actuelle.

                      Le Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage lors de l’audience

Monsieur l’Ambassadeur a apprécié les activités de terrain faites par le Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage. Il lui a informé que désormais, en matière de coopération dans le domaine agricole, la coopération devra rendre compte au  Ministère des Relations Extérieures et de la Coopération, tout en indiquant que le Ministère technique sera consulté pour la mise en œuvre des activités sur terrain par les ONGs ayant trait à l’appui de la population.

 Le Ministre lui a fait savoir que cette orientation est complexe au moment où c’est le Ministère qui est chargé de la mise en œuvre des plans de développement élaborés conjointement avec les Partenaires Techniques et Financiers. L’exemple frappant, évoqué par le Ministre, est l’arrêt des appuis institutionnels à  l’Office de Contrôle et de Certification des Semences  et la coupure de la connexion internet.

Il leur a invité d’être objectif et non subjectif et de réfléchir encore sur cette approche afin de maximiser les résultats sur terrain étant donné que c’est le Ministère qui sera redevable  et non ces ONGs.

Selon lui, celui  qui veut accompagner le Ministère devra joindre l’aspect théorique à la pratique en privilégiant surtout quatre  aspects dont la gestion de la fertilité du sol, l’utilisation des semences sélectionnés, la protection des sols cultivables et l’intensification agricole basée sur la régionalisation des cultures.

Audience au Cabinet du Ministre : La coopération brésilienne est prête à accueillir d’autres propositions de projets de développement agricole du Burundi

Cela est ressorti de l’audience de ce mercredi 21 mars 2018 que le Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage, le Dr Déo Guide RUREMA, a accordé à une délégation brésilienne conduite par Mr Nelci Peres Caixeta, Coordinateur Général de la Coopération Technique bilatérale, Agence brésilienne de Coopération ABC.

 

              

Dans son mot introductif, le Dr Déo Guide RUREMA a remercié le Gouvernement brésilien qui a bien voulu, dans le cadre de la Coopération Sud Sud , mettre en place un Projet d’appui à la redynamisation de la production cotonnière dans les pays de l’Afrique de l’Est y compris le Burundi. Il a aussi remercié les gestionnaires du projet Cotton Victoria qui ont fait confiance au Burundi pour organiser la réunion du Comité de Pilotage sur le territoire Burundais.

Le Ministre a indiqué en outre que le Gouvernement du Burundi est prêt à renforcer la coopération avec le Brésil, non seulement dans le secteur coton, mais aussi dans d’autres domaines agricoles et économiques dans lesquels manifestement le Brésil est très avancé. Le Ministre a notamment indiqué le domaine de l’intensification agricole à travers la sélection des semences de maïs, du riz, du manioc, de haricot ainsi que l’irrigation qui est un domaine sans spécialistes, l’élevage, la pisciculture, l’horticulture et bien d’autres, qui sont une priorité pour le Burundi. Il a aussi évoqué le domaine du renforcement du secteur semencier tout en revenant sur le rôle que jouent les tourteaux de coton dans l’alimentation du bétail au Burundi.

Prenant la parole, Mr Nelci de l’ABC, a indiqué que le processus de coopération entre le Brésil et le Burundi entamé à travers le Projet Cotton Victoria, montre des signes très encourageants.

Il a fait savoir que les résultats qui ont été observés sur le terrain dans les champs d’essai de coton encadrés par la COGERCO et le Projet Coton Victoria à Nyamitanga dans Cibitoke et Kinyinya au Moso, montrent de très bons résultats de satisfaction. La coopération brésilienne est décidé à agir de façon que le Burundi puisse atteindre à terme les objectifs qu’il s’est fixé d’accroitre sensiblement la production cotonnière dans quelques années.

Il a fait savoir que la coopération brésilienne est aussi prête à accueillir d’autres propositions de projets de développement agricole du Burundi qui cadrent avec la coopération sud sud, afin de transférer au Burundi les connaissances et les technologies nécessaires à travers les experts de l’Université de Lavras.

Signalons que le Ministre a promis à la délégation brésilienne qu’il allait informer le Gouvernement du Burundi de cette volonté et disponibilité du Gouvernement brésilien à appuyer le Burundi dans le développement économique et a souhaité un bon séjour à la délégation brésilienne.

Aussi, le Ministre leur a indiqué qu’il est disposé à conduire une délégation burundaise au Brésil pour analyser ensemble les domaines intéressants les deux parties pour une coopération active.

Rappelons que cette délégation est venue participer à la deuxième réunion du Comité de Pilotage du Projet Cotton Victoria, organisée à Bujumbura du 19 au 23 mars 2018, lequel projet couvre quatre pays dont le Brésil, le Kenya, la Tanzanie et le Burundi.


 

"Promouvoir l'intensification agricole basée sur la régionalisation des cultures pour une sécurité durable et la lutte contre la malnutrition."

Contact

  info(@) minagrie.gov.bi
  (00257) 22 22 20 87
  (00257) 22 22 20 87
  Adresse: Avenue Mwambutsa,N°, Ngagara;Quartier 4

Rester en contact