Retraite des hauts cadres et cadres à Kayanza

Monsieur le Ministre de l’Environnement, de l’Agriculture et de l’Elevage a procédé ce jeudi 31 mai 2018 à l’ouverture d’une retraite qui a réunie tous les hauts cadres et cadres du Ministère pour échanger sur le nouveau organigramme en cours d’élaboration vu que le secteur de l’environnement a été récemment mis sous la tutelle dudit Ministère. C’était aussi une occasion de revoir ensemble le Plan d’Action Annuel pour pouvoir intégrer les différentes activités qui étaient prévues dans le secteur de l’environnement et avoir un plan d’action consolidé.

Dans son mot d’ouverture, Monsieur le Ministre a recommandé à ces cadres de faire une bonne planification qui apportera des résultats visibles sur terrain. Aussi, il les a appelés à travailler dans la synergie et la transparence car ces dernières ont apporté une nouvelle image du Ministère en matière d’augmentation de la production. Cette dernière a augmenté jusqu’à 5% surtout pour les cultures comme le riz, la patate douce, le manioc, la banane régime et a précisé que la culture du haricot a connu une pluie excessive dans certaines régions d’où la chute de la production.

Monsieur le Ministre a lancé un appel à tous les hauts cadres et cadres du Ministère de quitter les bureaux et se rendre sur terrain pour approcher les agriculteurs, chercher à connaître leurs soucis et besoins et les accompagner dans leurs activités visant l’augmentation de la production et la protection de l’environnement.

Ensemble, dans la collaboration et la transparence, nous pouvons changer l’image du Pays a indiqué Monsieur le Ministre.

REUNION AVEC LES PARTENAIRES TECHNIQUES ET FINANCIERS : Tous ont répondu favorable pour appuyer le Gouvernement du Burundi dans la prévention et la lutte contre la PPR

Ce mardi 20 février 2018 à Bujumbura, le Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage Dr. Déo Guide RUREMA vient d’animer une réunion dans le cadre du Groupe Sectoriel Agriculture et Développement Rural à l’intention des Partenaires Techniques et Financiers pour échanger sur la faisabilité de financer les activités liées à la prévention et la riposte contre la Peste des Petits Ruminants (PPR).

Ont participé également à cette séance, certains membres de deux comités chargés de la prévention et la riposte contre les épizooties au Burundi.

Lors des interventions, tous les Partenaires ont répondu favorable à appuyer le Gouvernement du Burundi tout en demandant à l’équipe mise en place, appuyée par les leurs experts respectifs, de retravailler le plan d’action présenté pour qu’il soit dans un format opérationnel (calendrier, budget et responsabilisation).

Pour ce faire, ils se sont convenus de se rencontrer de nouveau demain, le 21 février 2018 avec le Ministre afin de se déterminer sur leurs appuis en matière de prévention et la riposte contre la Peste des Petits Ruminants.

REUNION DE RESTITUTION DE L’AIDE-MEMOIRE DE LA SIXIEME MISSION DE SUPERVISION DU PROJET D’APPUI A L’INTENSIFICATION ET VALORISATION AGRICOLES DU BURUNDI (PAIVA-B)

Le Secrétaire Permanent au Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage Monsieur BAGORIKUNDA Sévérin a procédé ce vendredi, 4 novembre 2016 à l’ouverture d’une réunion de restitution de l’aide-mémoire de la sixième mission de supervision du projet d’appui à l’intensification et valorisation agricoles du Burundi (PAIVA-B).

                                                                      

                            Le Secrétaire Permanent prononçant son discours d’ouverture                            Participants lors de la présentation

Ont participé à cette séance, la Chargée du programme FIDA au Burundi Madame RYM BEN ZED, les Gouverneurs des provinces de la zone d’intervention du projet, le Coordonnateur du projet PAIVA-B Monsieur RUFYIKIRI Helmégilde, les membres du comité technique commun ainsi que les cadres du projet PAIVA-B.

Dans son discours d’ouverture, le Secrétaire Permanent a remercié l’équipe d’experts qui a contribué à la réalisation de cette mission de supervision et l’équipe du projet et ses Partenaires Techniques qui ont déployé beaucoup d’efforts pour la programmation et l’exécution des activités dans le respect des normes et procédures convenus entre le Gouvernement et le FIDA.

Il a fait savoir que le projet PAIVA-B s’inscrit dans la droite ligne de la politique du Gouvernement du Burundi en matière de développement rural.

Revenant sur les activités du projet, il a indiqué que des impacts réels sont remarquables dans les ménages bénéficiaires eu égard des travaux effectués dans les marais qui ont permis d’améliorer l’accès à l’eau et l’augmentation de la production du riz.

S’agissant de l’élevage, il a fait savoir que la distribution des bovins a permis l’augmentation de la production agricole sur colline par son apport en fumure organique utilisée sur les principales cultures comme le bananier, le haricot, le maïs et la pomme de terre.

Il a continué en disant que la production du lait a permis non seulement d’améliorer l’alimentation des ménages mais aussi à l’augmentation des revenus des ménages bénéficiaires du bétail à travers la chaine de solidarité communautaire.

Il a terminé son allocution en remerciant le FIDA pour les appuis accordés à notre pays en matière de lutte contre l’insécurité alimentaire et la pauvreté.

Il est à signaler que le projet PAIVA-B a démarré ses activités en 2009 et que la clôture du projet a été reportée respectivement au 30 septembre 2018 et au 30 mars 2019 suite à l’extension des travaux pour la troisième phase à partir de 2016 dans les provinces de Bubanza et Muramvya.


 

"Promouvoir l'intensification agricole basée sur la régionalisation des cultures pour une sécurité durable et la lutte contre la malnutrition."

Contact

  info(@) minagrie.gov.bi
  (00257) 22 22 20 87
  (00257) 22 22 20 87
  Adresse: Avenue Mwambutsa,N°, Ngagara;Quartier 4

Rester en contact