CELEBRATION DE LA JOURNEE INTERNATIONALE DE L’OZONE : Le Burundi est engagé à lutter contre tous les effets néfastes qui pourront nuire à la couche d’ozone

Ce lundi, 16 septembre 2019, le Burundi se joint aux autres Nations du monde entier pour célébrer la Journée Internationale de protection de l’Ozone, célébrée cette année sous le thème : « 32 ans et en voie de guérison ».

Ont participé à ces cérémonies qui ont eu lieu à Bujumbura, les honorables parlementaires, le Ministre de l’Environnement, de l’Agriculture et de l’Elevage, Dr Déo Guide RUREMA, le chargé des Programmes dans le Programme de Nations Unies pour l’Environnement « volet suivi du Protocole de protection de l’ozone », Mussa Barry, les hauts cadres du Ministère de l’Environnement, de l’Agriculture et de l’Elevage et les frigoristes formés.

Dans son discours de circonstance, le ministre a indiqué que la Journée de protection de l’ozone est célébrée sur base du Protocole de Montréal mis en place depuis le 16 septembre 1987 suite à des substances qui appauvrissent la couche d’ozone et a été conçue pour réduire la production et la consommation des substances nocives à la couche d’ozone afin de réduire leur quantité dans l’atmosphère.

Il a fait savoir que la mise en œuvre de ce Protocole de Montréal a bien progressé aussi bien dans les pays développés que ceux en voie de développement raison pour laquelle cette année la journée a été célébrée sous le thème « 32 ans et en voie de guérison ».

Il a indiqué en outre que le Burundi est signataire du Protocole de Montréal, depuis le 06 janvier 1997 et depuis cet acte posé, appuyé par le Programme des Nations Unies pour l’Environnement, le Burundi a honoré correctement ses engagements en protégeant la couche d’Ozone.

Pour être à la hauteur, il a fait savoir que des séances de formation ont été dispensées à l’endroit des frigoristes, des douaniers de l’OBR et des étudiants de l’Université du Burundi sur les bonnes pratiques de gestion des Substances appauvrissant la Couche d’Ozone.

Le Ministre s’est réjoui qu’à coté de ces formations dispensées, cette année la célébration de cette journée vient au point nommé du fait que le Gouvernement du Burundi a instauré un vaste programme national « EWE BURUNDI URAMBAYE », un programme qui va constituer un puits important des Gaz à Effet de serres et renforcer le reboisement et la protection des forêts étant donné que les forêts sont la source des pluies.

Enfin, tout en remerciant tous les Partenaires Techniques et Financiers qui appuient le Ministère dans les programmes de développement en général et le Programme de Nations Unies pour l’Environnement dans la protection de l’ozone en particulier, le Ministre a fait savoir que dans un proche avenir, le Burundi prévoit ratifier l’amendement signé en 2016 qui vise l’élimination des Hydro Fluoro Carbones (HFC) qui contribuent énormément au réchauffement de la planète terre.

Signalons que la journée internationale de l'ozone a été marquée cette année par la distribution de différents matériels aux frigoristes, une action qui montre que le Burundi est engagé à lutter contre tous les effets néfastes qui pourront nuire à notre couche d’ozone.


 

"Promouvoir l'intensification agricole basée sur la régionalisation des cultures pour une sécurité durable et la lutte contre la malnutrition."

Contact

  info(@) minagrie.gov.bi
  (00257) 22 22 20 87
  (00257) 22 22 20 87
  Adresse: Avenue Mwambutsa,N°, Ngagara;Quartier 4

Rester en contact