Importations de sacs et sachets non biodégradables bientôt interdites

Le Ministre de l’Environnement, de l’Agriculture et de l’Elevage a animé un point de presse ce jeudi 13 août 2019. Il a tenu à informer le public qu’ à partir de jeudi le 22 Aout  2019, toutes les importations des sacs et sachets en polymère d’éthylène (non biodégradable) et de la matière première servant à fabriquer ces derniers  sont interdit, toutes les autorisations déjà octroyées à cet effet seront annulées.


Cela a été décidé en ayant constaté que les sachets sont toujours utilisés comme avant et sont observés en grande quantité sur les marchés. Même des nouvelles  catégories de sachets ont été introduites après la mise en place du décret. Il a été constaté lors de l’évaluation que la majorité des sachets rencontrés sur les marchés sont fabriqués au Burundi. Aussi, il s’observe des stocks énormes dans les dépôts des usines de fabrication des sachets et même certains fabricants et importateurs  disent qu’il reste des commandes non encore exécutés et tout cela malgré que le Gouvernement du Burundi ait mis en place un  décret No 100/099 signé par son Excellence  Monsieur le Président de la République du Burundi le 8 Août 2018 qui interdit l’importation, la fabrication, la commercialisation et l’utilisation des sachets et d’autres emballages en plastique.

Pour faciliter la mise en œuvre dudit décret, l’article 9 décret, stipule qu’un délai de grâce de 18 mois était accordé pour écouler les stocks et les commandes passées pour les produits qui ne figurent pas sur la liste de l’article 4 alinéa 2 dudit décret. En plus de cela, une réunion à l’endroit des importateurs a été organisée  tout juste après la signature dudit décret pour leur informer du contenu, et les inciter à demander des autorisations pour les commandes déjà passées dans un délai n’excédent pas un mois, toutes ces autorisations ont été accordées tout en espérant que toutes les importations allaient se terminer dans un mois.

Se référant sur les données de  l’OBR, l’analyse comparative des données statistiques sur les importations des sachets et sacs en plastique pendant la période de 11 mois (août 2017 au juillet 2018)d’avant la mise en place du dudit décret et la période de 11 mois (août 2018 au juillet 2019)d’après la mise en place du décret, on constate que les importation après la mise en œuvre du décret sont très importantes et donne des résultats inquiétants

Il a tenu à ajouter que si les importations des sacs et sachets en plastique ainsi que les importations de la matière première continuent à cette allure, il sera très difficile d’écouler les stocks avant l’expiration du délai de grâce. Or ce délai de grâce doit être   respecté et cela nécessite des mesures qui doivent être prises  dans le respect de la loi.

                                                                                                                                                                                                                          exemple de produits de substitution

Il tranquillise la population en leur informant que des produits de substitution existent déjà même sur le marché et enfin il interpelle tous les importateurs des sachets et sacs en plastique ainsi que tous les fabricants de ces produits de commencer à importer ou à fabriquer les produits de substitution dès aujourd’hui.


 

"Promouvoir l'intensification agricole basée sur la régionalisation des cultures pour une sécurité durable et la lutte contre la malnutrition."

Contact

  info(@) minagrie.gov.bi
  (00257) 22 22 20 87
  (00257) 22 22 20 87
  Adresse: Avenue Mwambutsa,N°, Ngagara;Quartier 4

Rester en contact