JOURNEE MONDIALE DU LAIT : Une première au Burundi

La Journée Mondiale du Lait célébrée chaque année en date du 1er juin depuis 2001, fait partie des nombreuses journées initiées par les Nations Unies, en l’occurrence la FAO dans le but de mettre en valeur et en exergue les bienfaits du lait et ses produits ainsi que sa valeur nutritive.

C’est dans ce cadre que le Burundi s’est joint aux autres Nations du Monde entier, ce 28 juin 2019, pour célébrer officiellement cette Journée Mondiale du Lait, édition 2019 sous le thème : « l’importance du lait dans le cadre d’une alimentation saine et équilibrée ».

Les cérémonies ont été rehaussées par le Secrétaire Permanent au Ministère de l’Environnement, de l’Agriculture et de l’Elevage M. NDORIMANA Emmanuel et ont débuté par une visite à l’usine de lait « NATURA » où les invités ont pu se rendre compte du fonctionnement de cette usine d’une capacité de 40 000 litres par jour.    

Pour bien commémorer cette fête, un atelier d’échange suivi d’une dégustation du lait et ses produits a été organisé en date du 28 juin 2019, à Bujumbura dans le cadre de la célébration officielle. Le Secrétaire Permanent dans son discours d’ouverture a indiqué que le Gouvernement du Burundi a voulu célébrer cette journée pour la première fois suite aux progrès réalisés dans le programme de repeuplement du cheptel entamé depuis l’année 2000.

Sur ce, il est revenu sur les actions que le Gouvernement du Burundi à travers le Ministère est en train de mener pour une bonne organisation de la filière lait. Il s’agit de:

  • La construction de 57 centres de collecte de lait d’une capacité de 59 500 litres dans certaines provinces pour que le lait de qualité soit bien produit, collecté et commercialisé ;

  • Le repeuplement du cheptel via la chaine de solidarité communautaire, appuyé par ses partenaires;

  • La distribution des boutures et des éclats de souches des cultures fourragères ainsi que les légumineuses afin de rendre disponible une alimentation équilibrée pour les animaux ;

  • Mise en fonction des agents communautaires de santé animale (ACSA) sur chaque colline pour assurer un suivi sanitaire régulier et un kit d’accompagnement leur a été donné.

  • Une plate forme interprofessionnelle nationale de la filière lait a été mise en place en 2018;

  • Un plan d’action national pour la gestion et l’amélioration génétique au Burundi a été élaboré en 2018.

Aussi, a-t-il indiqué, pour faciliter la mise en œuvre des politiques en matière d’élevage, des lois ont été mises en place notamment : (i) Une loi sur la police sanitaire le 24 décembre 2009 ; (ii) Une ordonnance ministérielle du 20 septembre 2017 relative aux conditions de production, de collecte, du transport du lait et produits laitiers destinés à la consommation humaine au Burundi et (iii) Une loi sur la stabulation permanente a été promulguée en octobre 2018.

Rappelons que les préparatifs de lancement de la JML ont eu lieu en province Gitega, commune Bugendana en date du 27 juin 2019 où le Secrétaire Permanent au Ministère de l’Environnement, de l’Agriculture et de l’Elevage accompagné des hauts Cadres du MINEAGRIE et quelques représentants des partenaires ont pu se rendre compte du circuit de collecte du lait depuis les ménages jusqu’au centre de collecte de lait (CCL).

Une séance de dégustation a été organisée et quelques enfants du milieu environnant ont eu la chance de savourer le lait produit localement.


 

"Promouvoir l'intensification agricole basée sur la régionalisation des cultures pour une sécurité durable et la lutte contre la malnutrition."

Contact

  info(@) minagrie.gov.bi
  (00257) 22 22 20 87
  (00257) 22 22 20 87
  Adresse: Avenue Mwambutsa,N°, Ngagara;Quartier 4

Rester en contact