POINT DE PRESSE EN RAPPORT A LA CAMPAGNE SYLVICOLE 2018-2019 ET AUX POINTS DE VENTES DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES ET PHARMACIES VETERINAIRES

Le programme « EWE BURUNDI URAMBAYE » un succès inattendu et les propriétaires de point de vente des produits vétérinaires et phytosanitaires sont mises en garde, cela est ressorti dans un point de presse animé ce mardi 7 mai 2019 par le Ministre de l’Environnement, de l’Agriculture et de l’Elevage.

Il a indiqué que pour la campagne sylvicole 2018-2019, le programme « EWE BURUNDI URAMBAYE » avait prévu de produire 3 000 000 de plants mais il a été constaté qu’on a produit et planté au niveau national et avec le concours d’autres partenaires et privés dans le secteur de l’environnement, 51.921.465 plants dont 30.349.790 agroforestiers, 19.330.805 forestiers et 2.240.870 fruitiers.

Comme ces efforts sont louables, il demande à tous ces intervenants de travailler en synergie pour assurer continuellement l’entretien et la protection de ces arbres contre toute forme de destruction (feux de brousse, déracinement, animaux ravageurs, etc.). Il leur demande aussi de produire, non seulement des plants autochtones et agroforestiers qui vont être utilisés pour remplacer les essences forestières absorbant beaucoup d’eau dessouchées dans la bande de protection des bas-fonds et des marais (15m) ainsi que dans les périmètres de protection des sources d’eau, mais aussi, des plants nécessaires pour la restauration des paysages.

    

Cadres du Ministère de l’Environnement, de l’Agriculture et de l’Elevage et journalistes participants au point de presse

Il exhorte la population de répondre massivement aux travaux de protection de l’environnement organisés tous les jeudis par le Gouvernement afin de contribuer à la gestion durable des sols et à l’assainissement des milieux en préservant et en restaurant les paysages au niveau national en vue d’augmenter les revenus de la population, assurer la sécurité alimentaire des communautés et faire face aux chocs de changements climatiques.

Pour le cas des points de vente des produits phytosanitaires et pharmacies vétérinaires, il a d’abord rappelé que l’usage des produits phytosanitaires et des produits vétérinaires de qualité sont d’une grande importance dans l’augmentation de la production agricole et contribue énormément dans l’amélioration de la sécurité alimentaire et dans l’augmentation des revenus mais comme il a été constaté que les ouvertures des points de ventes des produits phytosanitaires et semences maraîchères ainsi que les pharmacies vétérinaires ont été entachés d’irrégularités. C’est ainsi que le Ministère de l’Environnement, de l’Agriculture et de l’Elevage a recommandé aux services techniques de faire des investigations sur l’état des lieux de ce commerce suite aux irrégularités constatées dans certaines points de ventes des produits phytosanitaires et semences maraîchères ainsi que les pharmacies vétérinaires ont été entachés.

Cette enquête a révélé que sur 343 pharmacies vétérinaires, seules 66 sont agrées et sur 114 points ventes des produits phytosanitaires, seuls 7 sont agrées.  

Le Ministre appelle les promoteurs des points de vente des produits phytosanitaires et des semences maraîchères ainsi que des pharmacies vétérinaires, de se conformer aux normes et exigences en la matière dans un délai ne dépassant pas un mois à partir de ce jour du 7 mai 2019, au-delà, de cette période, des mesures seront prises en leur endroit conformément à la loi en la matière


 

"Promouvoir l'intensification agricole basée sur la régionalisation des cultures pour une sécurité durable et la lutte contre la malnutrition."

Contact

  info(@) minagrie.gov.bi
  (00257) 22 22 20 87
  (00257) 22 22 20 87
  Adresse: Avenue Mwambutsa,N°, Ngagara;Quartier 4

Rester en contact