Un schéma national harmonisé de l’aménagement de la bande de protection des sources d’eau, des marais et des bas-fonds est à élaborer

Dans l’objectif de protéger les sources d’eau dans les provinces du Burundi, le Ministère de l’Environnement, de l’Agriculture et de l’Elevage a mis en place une Ordonnance Ministérielle n°710/292 du 04/2/2019 portant interdiction de plantation des essences forestières absorbant beaucoup d’eau, dans les périmètres de protection des sources d’eau, des bas-fonds et les marais.

Dans le cadre de la sensibilisation de cette Ordonnance Ministérielle, une réunion conjointe du Ministère de l’Environnement, de l’Agriculture et de l’Elevage et du Ministère de l’Intérieur, de la Formation Patriotique et du Développement local a eu lieu en date du 21 janvier 2019 à l’endroit des administratifs et techniciens du Ministère pour les informer sur la situation actuelle des sources d’eau en cours de tarissement et pourquoi faut-il les protéger.

Pour une mise en oeuvre effective de cette Ordonnance, le Ministère de l’Environnement, de l’Agriculture et de l’Elevage a organisé une retraite de deux jours à l’endroit des techniciens du Ministère pour élaborer un “schéma national harmonise de l’aménagement de la bande de protection des sources d’eau, des marais et des bas-fonds

Dans son discours d’ouverture, Monsieur le Secrétaire Permanent au Ministère Mr Emmanuel NDORIMANA a fait savoir que cette retraite a pour objectif d’analyser ensemble comment rendre opérationnelle cette ordonnance. Il a continué en disant que les attentes de cette retraite sont principalement la connaissance de l’état des lieux des sources d’eau province par province, la connaissance des espèces absorbant beaucoup d'eau, les essences à planter dans ces espaces, les orientations pouvant améliorer les performances de la mise en application de l’ordonnance.

Après le suivi des présentations sur l’Ordonnance Ministérielle, les espèces absorbant beaucoup d’eau et des espèces autochtones à planter dans la bande de protection de 15m, les participants se sont formés en groupe de travail pour faire le choix des espèces qu’il faut proposer par région naturelle pour être multiplié et planté dans l’objectif de protéger les sources d’eau, marais et bas-fonds du Burundi. Un plan de mise en œuvre sera proposé par les participants pour pouvoir démarrer le programme en collaboration avec l’administration.

Rappelons que le Gouvernement du Burundi à travers le Ministère de l’Environnement, de l’Agriculture et de l’Elevage prône la disponibilité de l’eau en quantité et qualité suffisante conformément à sa vision dans le secteur de l’eau :« Un Etat où l’Eau est disponible en quantité et en qualité suffisantes pour répondre aux besoins des générations actuelles et futures et utilisée de manière efficiente et équitable pour un développement socio-économique durable sans compromettre l’Environnement ».


 

"Promouvoir l'intensification agricole basée sur la régionalisation des cultures pour une sécurité durable et la lutte contre la malnutrition."

Contact

  info(@) minagrie.gov.bi
  (00257) 22 22 20 87
  (00257) 22 22 20 87
  Adresse: Avenue Mwambutsa,N°, Ngagara;Quartier 4

Rester en contact