Journée Mondiale de l’alimentation édition 2018

Le Burundi, comme les autres Pays du Monde entier a célébré ce mardi 16 octobre 2018, la Journée Mondiale de l’Alimentation sous le thème : « Agir pour l’avenir, la faim zéro est possible est 2030 ». Les cérémonies de cette journée ont eu lieu en province Kirundo, commune Bwambarangwe et ont commencé par l’activité de plantation des cultures endogènes dont les ignames et inumpu dans le cadre de la restauration de ces cultures en voie de disparition.

                     Plantation des inumpu                                                                                  Plantation des ignames

Dans son allocution, Monsieur le Représentant de la FAO au Burundi a indiqué que la Journée mondiale de l’alimentation, vise à rappeler à la communauté internationale son engagement consistant à éradiquer toutes les formes de malnutrition et à sensibiliser le public sur le fait qu’atteindre l’objectif Faim Zéro d’ici 2030, soit en 12 ans, est toujours possible. Il a rappelé que les Gouvernements ont un rôle fondamental à jouer en vue d’atteindre l’objectif Faim Zéro et de s’assurer que les populations vulnérables disposent de revenus suffisants pour acheter la nourriture dont ils ont besoin et des moyens nécessaires pour la produire, et ce, même en période de conflit.

                                      Discours du Représentant de la FAO au Burundi

Monsieur le Représentant a continué en disant qu’aujourd’hui, l’enjeu de parvenir à l’objectif de Développement Durable « faim zéro » dont l’échéance est fixée à 2030, sur une planète où l’augmentation de 30 % de la population est prévue d’ici 2050 est d’autant plus préoccupant que les pressions démographiques, l’urbanisation croissante et le dérèglement climatique transforment le monde dans lequel nous vivons.        

Selon toujours le Représentant, les dirigeants mondiaux doivent néanmoins garder à l’esprit que le concept de Faim Zéro ne se limite pas à lutter contre la sous-alimentation. Il s’agit de fournir aux populations les nutriments dont ils ont besoin pour mener une vie saine. L’objectif Faim Zéro porte sur l’éradication de toutes les formes de malnutrition.

Dans son discours de circonstance, Monsieur le Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de l’Environnement a indiqué que le thème de cette année vient au bon moment car il nous interpelle à multiplier des efforts sur le terrain pour augmenter la production agricole et lutter contre la faim et nous rappelle que le développement de tout Pays c’est à travers les travaux.

                                                                    Discours du Ministre

Monsieur le Ministre a continué en disant que le Gouvernement du Burundi accorde de l’importance à ce secteur et que cela se remarque à travers les politiques et programmes mis en place à travers le Ministère ainsi que le Plan National de Développement qui a été lancé par S.E Monsieur le Président de la République au mois d’Août.

Aussi, a ajouté Monsieur le Ministre, le Ministère va continuer la mise en œuvre des politiques et programmes du Ministère visant l’augmentation de la production à savoir : disponibiliser des intrants agricoles aussi bien les fertilisants que les semences améliorés à travers les programmes de subventions ; mettre en œuvre la politique de régionalisation et de diversification des cultures ;promouvoir les technologies de gestion d’eau pour l’irrigation et les bonnes pratiques de protection des sols contre l’érosion ; continuer la politique de repeuplement du cheptel à travers la chaîne de solidarité communautaire et sensibiliser les agri-éleveurs à la pratique de la stabulation permanente en vue de réduire la propagation des maladies du bétail et augmenter la production de la fumure organique ; promouvoir la pisciculture intégrée par l’association agriculture, pisciculture et élevage du petit bétail en milieu rural ; faciliter l’accès au crédit aux agri –éleveurs dans toutes les zones du Pays à travers le projet d’appui à l’inclusion financière rurale financé par le FIDA et renforcer la gestion post-récolte par la multiplication des greniers communautaires et la diffusion des techniques adéquates de conservation et de transformation de nos produits agricoles et d’élevage et mieux organiser les circuits de commercialisation.

Monsieur le Ministre a terminé son discours en remerciant tous les partenaires au développement dans ce secteur et les a demandés de multiplier des efforts tout en respectant les priorités du Gouvernement telles que précisées dans le Plan National de Développement du Burundi, PND BURUNDI 2018-2027.

Les cérémonies de cette journée ce sont clôturées par la remise des prix aux Bureau Provinciaux de l’Environnement, de l’Agriculture et de l’Elevage qui ont bien joué leur rôle d’encadrement des agri-éleveurs dans les activités en rapport avec la protection des bassins versants et l’irrigation à petite échelle pendant la saison sechè ainsi qu’aux meilleurs associations.


 

"Promouvoir l'intensification agricole basée sur la régionalisation des cultures pour une sécurité durable et la lutte contre la malnutrition."

Contact

  info(@) minagrie.gov.bi
  (00257) 22 22 20 87
  (00257) 22 22 20 87
  Adresse: Avenue Mwambutsa,N°, Ngagara;Quartier 4

Rester en contact