CAMPAGNE CAFE 2018-2019 : Les préparatifs vont bon train

Ce jeudi, 29 mars 2018, le Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage Dr. Déo-Guide RUREMA vient d’animer un point de presse sur les préparatifs de la campagne café 2018-2019.

          

Lors de ce point de presse, le Ministre est revenu sur les mesures prises pour que cette campagne 2018-2019 dont la production escomptée est d’environ 20 000 tonnes de café vert, soit couronnée de succès à l’instar  de deux dernières campagnes. Pour ces dernières, la production a été de 14. 674 tonnes de café vert pour la campagne 2016-2017 et de  15 864tonnes pour celle de 2017-2018 et cela suite à des orientationscentrées sur la promotion de la production du café d’excellence, la gestion du paiement des caféiculteurs en interdisant le payement cash, la gestion des centres de collecte du café cerise, le transport du café parche et le rapatriement  des devises. 

Pour cette campagne 2018-2019, les mesures énumérées par le Ministre pour le bon déroulement sont les suivantes :

  • Les centres de transit sont interdits dans les zones couvertes par les Stations de Depulpage-Lavage(SDL’s);
  • Chaque station de lavage doit  être pourvue des fiches  pour les caféiculteursapporteurs du café cerise et d’un système de pesée fiable, étalonné et couvert par un certificat des services de contrôle du BBN ;
  • Le paiement cash est strictement interdit ;
  • Le paiement va se faire en deux tranches, la première au mois  de mai et la deuxième avant la fin du mois d’août (le 31 août 2018);
  • Une avance peut être accordée par la Station de Lavage à un producteur (apporteur de café cerise) qui le demande sans toutefois dépasser 20% de la production déjà livrée ;
  • Le prix minimum d’achat du café cerise pour la campagne café 2018-2019 est fixé à 500 FBU/Kg ;
  • A la fin de campagne, il y aura une évaluation de la commercialisation afin d’évaluer les performances de chaque Société ;
  • Les dépulpeurs doivent réceptionner le café cerise A et  B ;
  • La licence d’exploitation est conditionnée par le payement effectif des caféiculteurs qui lui ont apporté la cerise la campagne précédente ainsi que l’état de rapatriement des devises (relevé bancaire) des ventes réalisées ;
  • Les mesures prises par le Gouvernement du Burundi via la BRB interdisant le pré-financement truqué des campagnes, l’ouverture de la fenêtre spéciale de 9 %, l’ouverture des comptes à la BRB et la validation de la déclaration  d’exportation par la BRB sont maintenues.

 Enfin, le Ministre a clôturé la séance en  remerciant Son Excellence Monsieur le Président de la République du Burundi pour son appui afin de décourager la fraude durant les deux campagnes passées et en a profité pour  interpeller l’administration, les forces de l’ordre, tous les acteurs de la filière et la population de travailler en étroite collaboration pour juguler toute forme de fraudes qui mettrait en cause les efforts fournis pour une amélioration des conditions de vie de la population en général et du pays en particulier.


 

"Promouvoir l'intensification agricole basée sur la régionalisation des cultures pour une sécurité durable et la lutte contre la malnutrition."

Contact

  info(@) minagrie.gov.bi
  (00257) 22 22 20 87
  (00257) 22 22 20 87
  Adresse: Avenue Mwambutsa,N°, Ngagara;Quartier 4

Rester en contact