REUNION DU COMITE DE PILOTAGE DES INITIATIVES DE RECHERCHE DEVELOPPEMENT SUR LA CULTURE DU HARICOT : Les experts et chercheurs des dix pays membres du réseau de recherche ont répondu présents à cette réunion

Ce jeudi, 8 février 2018 à Bujumbura, le Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage M. Déo-Guide RUREMA s’est joint à l’équipe des experts et chercheurs des pays membres du réseau de recherche sur le haricot en Afrique de l’Est et du Centre dans une réunion d’échange sur les résultats atteints et programmation des activités pour l’année 2018.

Dans son discours de circonstance, le Ministre Déo Guide a indiqué que cette réunion qui va durer trois jours du 07 au 09 février 2018 est une occasion exceptionnelle de partage des résultats de recherche-développement sur la culture du haricot, une culture particulièrement d’une importance capitale pour le Burundi, de part sa plus forte consommation par habitant ; ce qui a classé le Burundi au premier rang mondial des consommateurs du haricot (résultats développés à travers les projets de recherche et de développement menés en réseau).

Poursuivant son allocution, il a fait savoir qu’il apprécie grandement la collaboration scientifique et technique entre ces institutions de recherche à travers l’association des compétences des chercheurs de différents pays pour un développement rapide de technologies dont les résultats sont palpables ailleurs et dans notre pays.

Pour le cas de notre pays, il est revenu sur sa visite de terrain effectuée du 30 janvier au 2 février 2018 dans certaines provinces où les agriculteurs lui ont témoigné qu’ils apprécient à juste valeur les semences sélectionnées mises au point par l’ISABU étant donné qu’ils ont passé de 700 kg à 900 kg par hectare. Et, actuellement, l’ISABU a déjà mis au point 34 variétés de haricot.

Tout en donnant une note d’appréciation à l’ISABU et à ses collaborateurs pour la mise en place de plateformes d’innovation sur la production et la diffusion des semences de haricot, le Ministre leur a exhorté de tisser des liens plus étroits avec les services du Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage et plus particulièrement la Direction Générale de la Mobilisation pour l’Auto- développement et la Vulgarisation Agricoles, afin d’assurer une diffusion plus large des résultats de la recherche auprès des exploitants agricoles et d’intensifier l’information et la communication sur ce volet recherche afin que tout le public sache les réalisations de cette institution et partant l’utilisation de la semence sélectionnée à grande échelle.

Enfin, il a terminé son allocution en souhaitant pleins succès aux participants et en remerciant tout en chacun qui s’est investi pour la promotion et la conservation de cette culture notamment l’agence Suisse de Coopération au Développement, la Fondation SYNGENTA, le réseau ECABREN et son parrain le CIAT, le PRODEFI et le PAM. Et, au nom du Gouvernement du Burundi, il a remercié tous les Partenaires Techniques et Financiers qui ne cessent d’appuyer les programmes de développement du Ministère dans le domaine d’agriculture et de l’élevage en général et la recherche- développement en particulier. Il leur a demandé de ne pas se lasser car le chemin est encore long pour une sécurité alimentaire durable.

Signalons que dix pays sont membres du réseau de recherche sur la culture du haricot dont le Burundi, le Kenya, l’Ouganda, le Rwanda, la République Démocratique du Congo, l’Ethiopie, la Tanzanie, le Madagascar, l’Ethiopie, et le Sud-Soudan.


Organic Food 

"Promouvoir l'intensification agricole basée sur la régionalisation des cultures pour une sécurité durable et la lutte contre la malnutrition."

Contact

  info(@) minagrie.gov.bi
  (00257) 22 22 20 87
  (00257) 22 22 20 87
  Adresse: Avenue Mwambutsa,N°, Ngagara;Quartier 4

Rester en contact