RIPAT : Une nouvelle approche pour une augmentation de la production agricole

RIPAT : Une nouvelle approche pour une augmentation de la production agricole

L’Assistant du Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage Ir NDAYIHANZAMASO Jacqueline  a procédé  ce lundi, 16 mai 2016 à l’ouverture d’un atelier de formation sur l’approche «  RIPAT » basée sur les initiatives rurales pour la transformation agricole participative.  Une approche qui a déjà portée les fruits en Tanzanie et au Kenya.

                                                           

De droite à gauche le Représentant Légal de DUTABARANE,                                    Photo participants

l’Assistant du Ministre et le Représentant du Maire de la ville

M KANKIKO Norbert lors de l’ouverture                           

Le Révérend  NZOSABA Juvénal, Représentant Légal de DUTABARANE est revenu sur les objectifs de DUTABARANE - Urunani rw’imbabazi dans la mise en œuvre de cette approche RIPAT à travers le projet SARURA.

Enfin, il a  remercié le Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage d’avoir accepté de rehausser de sa présence les cérémonies  d’ouverture tout en promettant que leur organisation soutiendra le Gouvernement dans ses efforts de lutte contre la faim, la malnutrition et la pauvreté pour le bien-être de la population.

L’Assistant du Ministre, dans son mot d’ouverture a remercié les 28 formations religieuses qui se sont mises ensemble pour fonder l’ONG « DUTABARANE- Urunani rw’imbabazi »et que cette nouvelle approche RIPAT vient compléter les actions  du Gouvernement à travers le Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage en matière de  lutte contre la faim, la malnutrition et la pauvreté.

Dans le but d’augmenter la production agricole et de l’élevage, l’Assistant du Ministre est revenu sur la reformulation du Programme National d’Investissement Agricole (PNIA) dont les activités s’étendront jusqu’en 2020 et les ateliers de sensibilisation des parties prenantes sur la lutte antiérosive et l’intensification agricole basée sur la régionalisation.

En rapport avec la redynamisation du secteur semencier, elle a fait savoir que le Ministère a déjà mis en place une équipe pour réfléchir sur le programme de subvention des semences, qui une fois mise en place va compléter le Programme National de Subvention des Engrais au Burundi (PNSEB) dont les résultats sont palpables sur terrain.

Elle a terminé en demandant aux  participants de suivre attentivement la formation sur cette approche car elle pourra aider à améliorer  la sécurité alimentaire dans la zone d’intervention du projet.

Signalons que l’ONG « DUTABARANE- Urunani rw’imbabazi »  appuie les populations des provinces Bubanza ( Mpanda et Rugazi) et Kayanza dans les communes de Kabarore et Muruta.

Organic Food 

"Promouvoir l'intensification agricole basée sur la régionalisation des cultures pour une sécurité durable et la lutte contre la malnutrition."

Contact

  info(@) minagrie.gov.bi
  (00257) 22 22 20 87
  (00257) 22 22 20 87
  Adresse: Avenue Mwambutsa,N°, Ngagara;Quartier 4

Rester en contact