Atelier de synthèse des ateliers régionaux sur le Protocole de Lutte antiérosive et l’intensification agricole basée sur la régionalisation des cultures

Atelier de synthèse des ateliers régionaux sur le Protocole de Lutte antiérosive et l’intensification agricole basée sur la régionalisation des cultures

Ouverture de l’atelier par Monsieur le Ministre Dr Déo-Guide RUREMA (au milieu)

Dans le cadre de la mise en œuvre du Protocole de lutte antiérosive et la note sur l’intensification agricole basée sur la régionalisation des cultures, des ateliers régionaux ont été organisés pour sensibiliser la population. Ce vendredi 13 mai 2016, un atelier synthèse a eu lieu en province Kayanza. Dans son allocution, le Secrétaire Permanent du Conseil National de sécurité a indiqué que les ateliers régionaux ont été un succès car la plupart des burundais ont compris que la lutte contre l’insécurité alimentaire et la pauvreté est possible dans notre pays. Il a ajouté qu’il ne peut y avoir de développement dans un pays sans développer le secteur agricole d’autant plus qu’il fait vivre plus de 90% de la population burundaise. Il a continué en disant que l’art.138 de la constitution du Burundi précise que les Gouverneurs sont responsables de tous les programmes de développement exécutés dans leur province. Il a terminé en précisant que le Secrétariat Permanent du Conseil National de Sécurité va continuer à appuyer dans ce programme de protection de sol et d’augmentation de la production ainsi que dans tous les programmes de développement du secteur agricole et élevage car le développement durable dans notre pays est basé sur ce secteur.

Dans son discours de circonstance, le Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage Dr Déo-Guide RUREMA a fait savoir qu’ on enregistre plus de 100 tonnes de terres perdues par ha et par an dans le Mumirwa, plus de 18 tonnes par ha et par an dans le Buyogoma et plus de 4 tonnes par ha et par an dans les plateaux centraux. Ces pertes de terres qui entraînent aussi la matière organique et les nutriments ont des conséquences néfastes sur la production agricole. Pour ces raisons, le Gouvernement du Burundi, à travers le Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage, a élaboré un protocole de lutte antiérosive et une politique d’intensification agricole basée sur la régionalisation des cultures compte tenue des différentes zones agro-écologiques. Ainsi, collaboration avec le Secrétariat Permanent du Conseil National de Sécurité, le Ministère en charge de l’Environnement ainsi que le Ministère de l’Intérieur et de la Formation Patriotique le Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage vient d’animer quatre ateliers régionaux de sensibilisation des parties prenantes sur la lutte antiérosive et l’intensification agricole. Il a indiqué que l’objet de cet atelier était  de réfléchir ensemble sur l’élaboration d’une feuille de route de mise en œuvre des recommandations formulées lors des quatre ateliers régionaux ; se convenir sur le calendrier de suivi-évaluation des travaux de lutte antiérosive et enfin rappeler le rôle des administratifs des entités déconcentrés et décentralisées ainsi que les cadres et techniciens du Ministère de l’agriculture et de l’Elevage dans la mise en œuvre du protocole de lutte antiérosive et l’intensification agricole. Le Ministre a terminé en leur demandant de créer un partenariat très fort de tous les acteurs et à tous les niveaux et de travailler main dans la main en vue d’éviter la dispersion des efforts et des ressources.

Après le suivi des présentations, échanges et discussions, les participants se sont convenus sur la feuille de route et un calendrier d’évaluation. Etaient invités dans cet atelier les Gouverneurs des provinces ainsi que les hauts cadres du Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage. 

Organic Food 

"Promouvoir l'intensification agricole basée sur la régionalisation des cultures pour une sécurité durable et la lutte contre la malnutrition."

Contact

  info(@) minagrie.gov.bi
  (00257) 22 22 20 87
  (00257) 22 22 20 87
  Adresse: Avenue Mwambutsa,N°, Ngagara;Quartier 4

Rester en contact