LANCEMENT DU PROCESSUS DE FORMULATION DE LA PLATE-FORME DE PLAIDOYER CAFE AU BURUNDI

Ce vendredi, 29 avril  2016, le Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage Dr Déo-Guide RUREMA a procédé  au lancement de la  plate-forme café au Burundi sous le thème : «  Elever la voix du caféiculteur pour une gestion de la filière café au Burundi ».

                                                                             

                     Ouverture de l’atelier et suivi des présentations

Dans son  mot d’accueil, le Président du CNAC MURIMA W’ISANGI M Joseph NTIRABAMPA a remercié les invités pour avoir répondu à l’invitation. Il a insisté sur l’importance de cette plate-forme de plaidoyer et a invité tous les acteurs à s’investir pour le développement de la filière.

Dans son discours officiel, le Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage Dr Déo-Guide RUREMA est revenu sur l’importance du café et les actions que le Gouvernement est en train de mener pour l’intensification et la redynamisation de ce secteur. Pour mettre en œuvre ces actions, il a indiqué que le Gouvernement a mis en place un organe régulateur, l’Autorité de Régulation de la Filière café et l’INTERCAFE- Burundi pour l’opérationnalisation de la filière dès la production à l’exportation. Il a aussi indiqué le rôle que joue la Confédération Nationale des Associations des Caféiculteurs dans  l’encadrement des caféiculteurs.

Revenant sur l’objectif de la plate-forme, il a fait savoir que cette dernière constitue un cadre de dialogue permanent où seront traitées toutes les questions en rapport avec le secteur café du Burundi, plus particulièrement les problèmes auxquels font face les caféiculteurs.

Enfin, il a interpellé tous les acteurs de la filière à différents niveaux de prendre conscience de leur disponibilité et redevabilité aussi bien devant les producteurs que devant le Gouvernement et d’user de transparence dans leurs actions pour une meilleure traçabilité de leurs actions.

Il n’a pas manqué de remercier  l'ONG Christian Aid Burundi pour avoir financé les travaux relatifs à l’organisation de cet atelier de lancement de la plate-forme de  plaidoyer café au Burundi  ainsi que pour d’autres appuis accordés aux organisations des caféiculteurs.

Après la présentation sur la note explicative du processus de mise en place de la plate-forme, sa mission et son fonctionnement par NTIRANYIBAGIRA Macaire, les participants ont posé des questions et il a été remarqué que des questions qui tiennent à cœur sont en rapport avec la fixation du prix du café, les redevances, les recettes café  utilisées sans partager avec la CNAC alors que 80 % de ces recettes utilisés par l’ARFIC et l’INTERCAFE proviennent  des caféiculteurs. D’autres questions concernent  la traçabilité des taxes communales,  l’achat des engrais par les caféiculteurs, ainsi que la subvention des engrais caféicoles au même titre que ceux  des cultures vivrières. Ils demandent aussi la séparation de la loi régissant en même temps les sociétés et les coopératives car les activités sont totalement différentes

En clôturant l’atelier, le Président de la CNAC MURIMA W’ISANGI  a demandé à tous les acteurs présents de désigner des points focaux plate-forme et de les transmettre à la Confédération Nationale des Associations des Caféiculteurs afin de commencer les travaux le plus rapidement possible.

Organic Food 

"Promouvoir l'intensification agricole basée sur la régionalisation des cultures pour une sécurité durable et la lutte contre la malnutrition."

Contact

  info(@) minagrie.gov.bi
  (00257) 22 22 20 87
  (00257) 22 22 20 87
  Adresse: Avenue Mwambutsa,N°, Ngagara;Quartier 4

Rester en contact