Atelier de sensibilisation sur la réglementation semencière du Burundi

ATELIER DE SENSIBILISATION SUR LA REGLEMENTATION SEMENCIERE DU BURUNDI 

Une bonne semence est la base de la production agricole

L’Assistant du Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage Madame Jacqueline NDAYIHANZAMASO a procédé ce 30 mars 2016, en province Kayanza, à l’ouverture d’un atelier de sensibilisation sur la réglementation de la loi semencière du Burundi.

Cet atelier  ouvert sous le thème : «  Le respect de la réglementation semencière est la base de la production des semences de bonne qualité » a vu la participation des administratifs, des intervenants du secteur semencier au Burundi ainsi que des Cadres du Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage.

L’Assistant du Ministre  prononçant son discours d’ouverture et les participants écoutant attentivement

Dans son discours d’ouverture, l’Assistant du Ministre a rappelé que la disponibilisation des semences de qualité et en quantité suffisante est l’une des préoccupations du Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage. Elle a indiqué que l’utilisation de la bonne semence est la base d’une augmentation de la production agricole.

Elle leur a fait savoir que c’est dans ce cadre que  le Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage a entrepris depuis 2012 des actions visant l’amélioration du secteur semencier pour une augmentation de la production agricole. Parmi les grandes réalisations, elle est revenue dans son discours sur la mise en place des lois et textes d’application ainsi que la création de cinq zones de production des semences dont la zone Est, Nord, Centre, Sud et Zone Ouest.

Elle a terminé son allocution en interpellant les participants à suivre les différentes  présentations qui étaient axées sur les textes d’application de la loi semencière, la procédure de certification des semences, activités semencières en cours d’exécution par les différents intervenants du secteur semencier, le système de précommande, les conditions d’importation des semences, les variétés des semences existantes  au Burundi et les zones d’adaptabilité ainsi que l’évaluation de la mise en œuvre des recommandations formulées lors de l’atelier des intervenants du secteur semencier tenu au mois de mars 2015.

Enfin, l’Assistant du Ministre a remercié au nom du Gouvernement du Burundi tous les partenaires qui appuient  dans le domaine de l’agriculture et de l’élevage ainsi que l’IFDC pour l’organisation de cet important atelier.

Lors des échanges, des recommandations ont été formulées pour une amélioration nette du circuit de production des semences.

Signalons que cet atelier qui a duré deux jours a été clôturé en date du 31 mars 2016 par le  Directeur Général de l’Agriculture, Monsieur SINDAYIHEBURA Salvator. Dans son discours, il  a interpellé les participants de travailler en synergie,  de relayer le message et d’inclure dans les réunions tenues par les administratifs ce nouveau volet de respect de loi semencière.

                                                                          

Organic Food 

"Promouvoir l'intensification agricole basée sur la régionalisation des cultures pour une sécurité durable et la lutte contre la malnutrition."

Contact

  info(@) minagrie.gov.bi
  (00257) 22 22 20 87
  (00257) 22 22 20 87
  Adresse: Avenue Mwambutsa,N°, Ngagara;Quartier 4

Rester en contact