Rapport sur l'état de la sécurité alimentaire d'après la récolte de la saison 2016 A

 

 

Les plateaux secs de l’Est et les plateaux humides, excepté la province de Ngozi, sont classés en phase III, crise alimentaire, de mai à juin 2016. Quelques communes
situées autour de la Mairie de Bujumbura, les communes de Nyanza-Lac et Giharo sont aussi classées dans cette phase. La consommation alimentaire pauvre, la
malnutrition très élevée, dégradation progressive des ME ainsi que et les faibles disponibilités alimentaires liées à la faible performance de la saison agricole sont les
principales causes de cette situation de crise. La crise socio-politique prévalant depuis mi 2015 a provoqué des déplacements des populations, pertes des
opportunités de travail, ainsi que la restriction de mouvement habituels/saisonniers des biens et des personnes non seulement à l’intérieur du pays mais aussi avec
les pays frontaliers en l’occurrence le Rwanda et la Tanzanie. Une protection des moyens d’existence de 23% de la population rurale en situation de crise alimentaire
s’avère indispensable, à court et à moyen termes.

 

Télécharger le PDF pour en savoir plus: Rapport IPC Insécurité alimentaire


 

"Promouvoir l'intensification agricole basée sur la régionalisation des cultures pour une sécurité durable et la lutte contre la malnutrition."

Contact

  info(@) minagrie.gov.bi
  (00257) 22 22 20 87
  (00257) 22 22 20 87
  Adresse: Avenue Mwambutsa,N°, Ngagara;Quartier 4

Rester en contact